Aude Berlin, biographie


Sensibilisation à la danse

Formée à la technique danse contemporaine , musique, anatomie, pédagogie : F. et D. Dupuy, J. Robinson, B. Hyon, O. Rouquet.
Elle développe des projets en milieux scolaires, universitaires et associatifs et mène un travail d’ éveil et initiation à la danse et de créations chorégraphiques.
Ecole du Centre Chorégraphique National Nord Pas de Calais à Roubaix ;
Ecole du cirque de Lomme ;
Université Droit et Santé, Lille 2 ;
Danseuse lors des conférences dansées en lycées à option danse, à Armentières et Saint Omer ;
Ecoles maternelles, primaires et collège ;
Ecole Municipale de Danse à Faches-Thumesnil ;
Danse Création, Centre agréé par le Ministère de La Culture et de la Communication,
Formation diplomante préparant au Diplôme d’Etat (7 ans).

Créations chorégraphiques

Ses expériences la mènent à créer la Compagnie Maestria, née en 1998, creuset de spectacles chorégraphiques et évènementiels en lien avec d’autres artistes: Sylviane Leger, V. et T. Tenneul. Ses créations sont diffusées dans des lieux de spectacles et de patrimoines : Musées, Eglises, Jardins.
Kurdistan d’Irak, partenariat avec l’association La Pluie d’oiseau,
Résidence de création et formation à Sulaimany ;
Londres : Création "You ? Yes, Sir " au Laban, Danseuse dans la Cie Henfrey-Smith ;
Belgique : Coproduction avec L’Académie Royale de Bruxelles Création Musica da Camera,
Perueltz : Création d’un duo chorégraphique Le nid ;
Maisons Folie de Wazemmes et de Villeneuve d’Ascq Baguage 804 ;
Le Printemps Culturel du Valenciennois : Comme la peau , Le Conseil Général du Nord pas de Calais ;
Musée La Piscine, Musée du Jacquard, à l‘Eglise Saint Martin, à l’ENSAIT, solo "Ainsi Va ;
L’abri,duo, diffusé à Paris et la Région, Artes Moriendi à la Maison Folie de Wazemmes à Lille.
Solo pour le vernissage de l’Exposition Lomarilo à l’Espace Pasolini, Valenciennes ;
Création chorégraphique pour la compagnie Maestria, Nous sommes des arbres.

Mouvement corporel, estime de soi

Aude Berlin se forme en kinésiologie par Blandine Calais  Germain.
Elle a mené des expériences variées auprès de publics favorisés ou en grande difficulté, sensibilisés ou non au travail du corps.
« Mes projets sont la mise en responsabilité progressive des éducateurs, la prise de conscience de la dimension corporelle, culturelle et psychologique de leur travail, la dimension du collectif, l’évaluation de l’appropriation par chacun de ses propres capacités ».

Ecole Nationale de Police Judiciaire pour la Jeunesse dans le cadre du partenariat avec le Centre Chorégraphique National Roubaix :
sensibilisation et exploration de la place du corps ,
communication verbale et non verbale auprès de éducateurs en relation avec des adolescents en grande difficulté sociale.
Etablissement Pénitentiaire de Loos puis de Sequedin, Quartier des femmes (5 ans) ;
Ecole Régionale pour une Education Adaptée de Lomme :
projets santé  sur l’estime de soi des 13/18 ans avec des troubles du comportement ;
Intervient dans l’atelier Matin danse destiné aux couples atteints d’Alsheimer ;
Maison des jeunes et Centre Sociaux (10 ans)  : éducation artistique auprès des éducateurs et des jeunes.